Invitation communion : pourquoi et quand poster des invitations ?

Assurez-vous de ne pas perdre de vue la véritable raison de la célébration: Jésus dans le Saint Sacrement, nouvellement présent dans l'âme de votre enfant!

Les premières parties de communion sont habituellement des affaires intimes comprenant:
  • des parrains,
  • des grands-parents,
  • des frères et soeurs,
  • des parents,
  • et des amis.
Les invités sont généralement limités aux personnes avec lesquelles l'enfant est particulièrement proche ou qui ont eu un impact sur le développement religieux de l'enfant. Dans la plupart des cas, toute la famille élargie n'y participe pas. Mais utilisez votre meilleur jugement: s'il y a quelqu'un que vous et votre Premier Communicant voulez faire venir, alors n’hésitez surtout pas à l’inviter.

Les non-catholiques peuvent-ils être invités aux premières communions ?

Tout comme les non-catholiques peuvent assister à la messe du dimanche avec vous, il n'y a aucune raison de les exclure d'une cérémonie de la première communion.

Une personne peut toujours avoir un impact sur la vie et le développement moral de votre enfant même si elle n'est pas catholique, et il est important de les inclure, souligne le site adamas-communication.com, spécialiste dans les invitations aux fêtes religieuses.

Assurez-vous que les personnes invitées sont conscientes de l'importance sacramentelle de l'occasion et du bon comportement durant la messe. Soyez conscient qu'elles peuvent se sentir gênées ou mal à l'aise, alors prenez le temps d'expliquer l'Ordre de la Messe et leurs options pendant la Messe. la réception de la Sainte Communion (rester dans le banc ou s'approcher de l'autel avec les bras croisés sur la poitrine, de sorte que le prêtre sache qu'il ne reçoit pas l'Eucharistie.)